Humanitaire, Philanthropie, Fondations

 

Fonds vert avec Globe terrestre à droite et arbre à gauche. Autant larbre que le globe terrestre sont dans des mains jointes qui se font face.

 

 

Isabel Garcia-Gill a travaillé d’arrache pied dans le domaine humanitaire pour l’Office des Nations Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires (UNOCHA). Elle s’est spécialisée dans le suivi des catastrophes naturelles et les troubles sociaux dans les pays d’Amérique latine. Elle s’est aussi intéressée à l’Afrique et à l’Asie centrale. Dans le cadre de ses activités en tant que « Humanitarian Affairs Officer » elle a notamment rejoint le bureau régional du Panama pour y développer une stratégie de communication pour l’Amérique latine.

Affaires Humanitaire

Ses missions humanitaires l’ont conduite en Haiti, Mexique, Colombie, Panama, Guatemala, Honduras et Nicaragua. Elle a également été en mission dans tous les pays scandinaves ainsi qu’en Corée et au Japon.

Elle a eu l’occasion de développer des partenariats avec de grandes entités de coopération internationale. Elle a ainsi activement contribué à la signature d’une dizaine d’accords rédigés sous forme de MoU (Memorandum of Understanding) avec:

Logo de l'Office des Nations Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires.

Le but de ces partenariats était de sélectionner chez les partenaires des travailleurs humanitaires prêts à travailler pour les Nations-Unies. Isabel Garcia-Gill était chargée de les recruter pour les envoyer sur le terrain quand une crise humanitaire se déclenchait. Isabel devait aussi organiser des cours pour former les travailleurs humanitaires aux procédures des Nations-Unies.

GIEC et changement climatique

Logo du GIEC en anglais, à savoir IPCC Intergovernmental panel on Climate Change, en bleu clair sur fond blanc avec les logos des organisations partenaires PNUE et OMMEn tant que responsable de la Communication et des relations de presse du GIEC (le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, en anglais Intergovernmental Panel on Climate Change, IPCC), Isabel Garcia-Gill a participé à la conférence de Busan (Corée du Sud), du 11 au 14 octobre 2010.

Elle a activement contribué au rétablissement de la réputation du GIEC après que celle-ci fut mise à mal par la publication d’une information erronée concernant la fonte des glaciers de l’Himalaya.

Isabel a été amenée à mettre sur pied une stratégie de crise en étroite collaboration avec des scientifiques de haut niveau, des instituts de recherche et des représentants gouvernementaux.

Fondation BWEF

En tant que vice-présidente de BWEF (Burkina Women’s Education Fund), Isabel Garcia-Gill s’occupe de lever des fonds pour financer des bourses d’études de jeunes-femmes du Burkina Faso.

Jusqu’à présent, plus de 60 jeunes femmes ont obtenu des bourses d’études de BWEF pour apprendre un métier. Nos étudiantes travaillent dur pour préparer un meilleur avenir pour elles-mêmes et pour aider leurs familles. En tant que sponsor annuel, vous assurez ce rêve pour un an en versant la modique somme de CHF 50.

Pour vos versements depuis la Suisse: Postfinance Ltd., Berne

IBAN (compte en CHF) CH46 0900 0000 1519 0461 6,   BIC: POFICHBEXXX
IBAN (compte en EUR) CH24 0900 0000 1519 0462 4   BIC: POFICHBEXXX
Nom du compte: Burkina Women’s Education Fund (Geneve)